Raphaël Glucksmann Un Politique Influent ou un Pion Qui Manipule La France

Raphaël Glucksmann, bien que formé dans les institutions académiques parisiennes, a rapidement montré un penchant néoconservateur, une tendance politique qui prône l’interventionnisme militaire, la promotion de la démocratie à l’étranger et un alignement avec les intérêts américains.

En octobre 2018, Raphaël Glucksmann cofonde Place publique (PP) avec l’objectif d’unifier la gauche en vue des élections européennes de 2019. Malgré le soutien du Parti socialiste à sa liste d’alliance avec PP et Nouvelle Donne, des tensions internes émergent, entraînant le départ de certains membres, dont Thomas Porcher et Claire Nouvian, qui critiquent les pratiques politiques.

Néanmoins, Glucksmann est élu député européen en mai 2019 et devient vice-président de la sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen. En septembre 2020, il est élu président de la Commission spéciale sur l’ingérence étrangère dans les processus démocratiques de l’Union européenne.

L’Héritage Engagé de Raphaël Glucksmann

Raphaël Glucksmann incarne une vision politique marquée par l’internationalisme et la lutte pour les droits de l’homme, héritage d’une éducation au sein d’une famille engagée.

Initié très jeune aux problématiques mondiales, notamment à travers les nombreux réfugiés politiques accueillis chez lui, il a été imprégné d’un esprit d’ouverture et d’un axe internationaliste dès son plus jeune âge.

“Quand je vais à New York ou à Berlin, je me sens plus chez moi, a priori, culturellement, que quand je me rends en Picardie, et c’est bien ça le problème. Ce qu’il faut essayer de faire, c’est sortir de soi-même et essayer de comprendre — ce que ne fait majoritairement plus l’élite française — qu’on peut parfaitement soi-même trouver géniale cette émancipation vis-à-vis de tout type de structure collective mais que ça nous permet pas de faire un peuple. Or il n’y a pas de démocratie si on ne fait pas un peuple”

Raphaël Glucksmann

De la Théorie à l’Action

Son parcours académique, bien que prometteur, a été interrompu par une soif d’action et de confrontation directe avec les réalités du monde. Après avoir réalisé un documentaire sur le génocide au Rwanda, il s’est rendu en Ukraine pour participer à la réalisation d’un film sur la révolution Orange.

Cependant, c’est en Géorgie, confronté à l’invasion russe de 2008, que son engagement politique a pris une dimension nouvelle. De témoin, il est devenu acteur en conseillant le président géorgien Mikheil Saakachvili, “avant tout un ami“, s’impliquant ainsi dans la lutte contre ce qu’il percevait comme l’extrémisme représenté par la Russie de Poutine.

Son départ en Géorgie aurait également été initié par Bernard-Henri Lévy, ami de sa famille, après un appel téléphonique. Il écrit à cette époque au sujet de la Géorgie que « le gouvernement est formé de jeunes gens dont la double nationalité américaine, anglaise ou israélienne fait ressembler Tbilissi à une Babel occidentale plantée au cœur du Caucase ». Il ouvre une « Maison de l’Europe » à Tbilissi.

Wikipedia

Les Débuts de Glucksmann en Géorgie

Entre 2009 et 2012, Raphaël Glucksmann a occupé le rôle de « conseiller spécial » auprès du président pro-Occident Mikhaïl Saakachvili, devenant un acteur clé au sein du gouvernement géorgien. Leur collaboration étroite a été marquée par des discussions sur des sujets sensibles, notamment l’importation d’armes, révélant l’étendue de l’influence de Glucksmann dans les cercles du pouvoir géorgien.

Leur relation a débuté en 2004, lors d’une rencontre à Kiev, en pleine révolution orange ukrainienne. À cette époque, Glucksmann réalisait un documentaire sur les mobilisations anti-Moscou, tandis que Saakachvili venait d’être élu président de la Géorgie. Entre les deux hommes, le courant est immédiatement passé, partageant le même désir de rapprocher les anciennes républiques soviétiques de l’Occident.

Au fil des années, Glucksmann a multiplié les séjours à Tbilissi, la capitale géorgienne, résidant souvent à l’hôtel Ambassadori, situé à proximité de la présidence. L’atmosphère du nouveau régime l’a captivé, le plongeant au cœur des cercles du pouvoir et des décisions politiques.

Quand Raphaël Glucksmann était conseiller du président géorgien

lien vidéo n°2

Contexte de la vidéo: “Depuis plus d’un mois, l’opposition géorgienne bloque le centre ville de Tbilissi, la capitale de la Géorgie, réclamant la démission du président, Mikheïl Saakachvili. Des négociations se sont ouvertes pour tenter de sortir de la crise

France24

Les Dessous de la Révolution des « Roses»: La Manipulation Géopolitique en Action

Un retour tout de même sur cette “Révolution des roses“. Présentée comme un mouvement spontané et non violent, la révolution qui a contraint Edouard Chevardnadze à renoncer à la présidence de la Géorgie révèle en réalité une manipulation patiente des forces géopolitiques en jeu. En clair, les États-Unis ont de gros projets pétroliers depuis la chute de l’URSS, la Géorgie est devenue un lieu de convoitise face à la Russie voisine.

Les-Dessous-de-la-Revolution-des-Roses-La-Manipulation-Geopolitique-en-Action

L’auteur Paul Labarique, fait part de la manipulation habile de la colère populaire durant la révolution des roses. Selon lui, tout a été était orchestré par des ONG et des associations financées par George Soros, qui a permis à la CIA d’installer ses hommes au pouvoir à Tbilissi, orchestrant ainsi une révolution soutenue par les États-Unis pour renverser le régime en place et instaurer un leadership aligné sur leurs intérêts.

Cette période marque le début d’une transition géopolitique où la Géorgie, s’éloignant de la Russie, se rapproche désormais de l’OTAN et de l’influence occidentale.

Dans ce contexte de transition géopolitique où la Géorgie se rapproche de l’Occident, Raphaël Glucksmann émerge comme un pion de cet échiquier, participant activement aux changements politiques et stratégiques qui façonnent ce pays de la mer noire.

Aujourd’hui, les médias français l’émergent comme une nouvelle figure politique de gauche pour ces élections européennes de 2024. Croyez-vous qu’il est là pour les “petits français“, pour les “petits européens” ?

Eka Zgouladze : Liens avec Glucksmann

Ekaterina Zgouladze, ex-épouse de Raphaël Glucksmann, a joué un rôle crucial dans la réforme de la police en Géorgie, où elle a été ministre adjointe de l’intérieur à seulement 27 ans. Son but était de procéder à la transformation de la police “corrompue” de Tbilissi.

Eka-Zgouladze-Liens-avec-Glucksmann
Eka Zgouladze

A la surprise, elle quitte la Géorgie précipitamment pour être nommée par la suite dans le même ministère en Ukraine, pour les mêmes missions. Bizarrerie et/ou talent, la dame est en place pour “réformer”, “occidentaliser” et lutter contre la corruption dans ces gouvernements…

En parlant de cela d’ailleurs, tout aurait pu ne pas être suspect mais les allégations concernant une valise contenant des millions de dollars, attribuée à Ekaterina Zgouladze, saisie à l’aéroport de Kiev-Boryspil, suscitent des interrogations.

Même si l’Ukraine est connu pour être un pays corrompu, ce qui n’est certainement pas le cas de cette dame, on peut se demander pourquoi elle voyage avec autant de dollars en cash.

Cette information doit être traitée avec prudence, car le net a, au fil du temps, vu des articles supprimés sur cette info qui a fait le buzz en Russie il y a quelques années. Prenons juste cela comme une fake news !

Les actions de Raphaël Glucksmann et ses engagements, de la fondation de Place Publique à sa présidence de la Commission Spéciale de l’UE sur l’Ingérence Étrangère, témoignent de son implication dans la sphère politique européenne.

Cependant, les critiques concernant son influence néoconservatrice américaine, sa participation au renversement de la Géorgie et ses liens avec des personnalités biaisée comme BHL ou encore Saakachvili soulignent des questionnements sur ses intérêts.

Pour certains, il incarne une voix cherchant à unifier la gauche et à jouer au multiculturaliste, tandis que pour d’autres, il représente une figure manipulée par des intérêts extérieurs. La réponse à cette question peut varier en fonction des perspectives politiques et des opinions individuelles…

Raphaël Glucksmann – Agent de la CIA ? Ou IDIOT
“Raphaël Glucksmann – Agent de la CIA ? Ou IDIOT utile des beaux quartiers ?”

>> Voir la Vidéo (vers YouTube) <<

Vous aimerez aussi

John D. Rockefeller : Portrait… entre Héritage Complex de l’Empire Pétrolier et la Transition vers la Philanthropie

John D. Rockefeller : L’Héritage Complex de l’Empire Pétrolier et la Transition…

Bill Gates Admet l’Utilisation de Nanotechnologies dans les Vaccins

source: reesereport.com | lien vidéo | lien vidéo n°2 Opacité Initiale et…

Pas de sable du Sahara ! L’analyse choquante de la poussière de voiture révèle des métaux lourds et des éléments utilisés pour la modification du climat

Une récente analyse chimique d’un échantillon de poussière prélevé sur une voiture…

“On préfère fuir” – Les Forces Armées Ukrainiennes en Situation Critique

Les forces armées ukrainiennes se retrouvent dans une situation délicate dans leur…