Boney M L'Arnaque derrière l'Énigmatique Légende du Disco Révélée

-> voir la vidéo sur le sujet

Quel que soit votre âge et la génération à laquelle vous appartenez, je suis certain que vous reconnaîtrez instantanément cette musique rien qu’en entendant une ligne en a cappella. Boney M, tout comme “Rasputin”, “Rivers of Babylon” ou encore “Ma Baker”, appartiennent tous à l’un des groupes de disco les plus populaires de tous les temps. Boney M, c’est plus de 100 millions d’albums vendus dans le monde. Boney M, ce sont les auteurs derrière le morceau “Rivers of Babylon”, l’un des singles les plus vendus des années 70 en Angleterre.

Mais Boney M, c’est surtout beaucoup plus que des chiffres de vente. C’est un groupe qui a fait danser toute une génération et dont les musiques continuent de résonner plus de 40 ans après leur sortie. Les générations font perdurer entre elles ce groupe mythique de disco. Et pourtant, Boney M n’existe pas tel que vous le voyez.

Le frontman que vous voyez danser et chanter sur toutes les prestations se nomme Bobby Farrell, mais contrairement à ce que tout le monde pense, ce n’est pas lui qui chante. Il n’a enregistré aucune des voix sur aucun des morceaux que l’on connaît tous, puisque la voix qu’on entend est celle du producteur qui a créé Boney M de toute pièce, Franck Farian. Mais il y a encore pire que ça.

En réalité, Boney M n’était que le coup d’essai de Franck Farian avant qu’il ne frappe encore plus fort dans la deuxième partie de sa carrière avec un groupe que vous connaissez peut-être, Milli Vanilli. Et le plus étrange, c’est que les deux projets n’ont pas du tout le même héritage dans la tête du grand public, et ça ne s’est pas du tout passé de la même manière pour les deux groupes.

Mais alors, quelle est la véritable histoire de Boney M ? Qui est l’homme derrière ce qui est considéré comme les deux plus gros simulacres de l’industrie de la musique ? Et pourquoi en garde-t-on deux souvenirs si différents ? C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article. Bienvenue dans l’étrange histoire de Franck Farian et de Boney M.

Nous sommes au milieu des années 60 en Allemagne. À l’époque, Franck Reuther a une vingtaine d’années et il souhaite commencer à faire de la musique, plus particulièrement du rock.

Il fait le choix de remplacer son nom par un nom d’artiste plus facile à prononcer. À présent, il s’appellera Franck Farian. Franck fonde le groupe “Franky Boys and die Shatten” avec qui il publie un disque qui ne rencontre aucun succès. Puis, il tente de faire des morceaux en solo, mais il ne rencontre aucun succès non plus, et cette situation va durer des années. Il va continuer à faire de la musique sans avoir aucun succès. Puis, en 1974, il va composer et interpréter un morceau, “Baby Do You Want a Bump”.

C’est un morceau purement disco qui n’est pas du tout dans la lignée de ce que fait Franck musicalement à l’époque. Il le soumet à son label, UNISA Records, mais leur affirme qu’il ne veut pas sortir ce morceau sous le nom de Franck Farian, parce que musicalement ce n’est pas la direction qu’il veut prendre. Son label n’y voit pas d’inconvénient. Franck choisit un pseudo, et en février 1975, “Baby Do You Want a Bump” sort, signé Boney M.

Puis, Franck passe à autre chose. Il fait ses projets de son côté, sans forcément s’occuper de ce morceau. Sauf que fin 1975, le titre entre dans les charts aux Pays-Bas. Pire encore, une chaîne de télévision néerlandaise l’appelle pour faire la promotion de ce single. Ça paraît être une super nouvelle sur le papier, mais Franck, lui, y voit un gros inconvénient. Son physique n’est pas du tout vendeur par rapport au projet, d’un point de vue marketing, d’un point de vue image.

Selon lui, ça ne correspond pas. Il n’est pas la bonne personne pour représenter le projet. Mais après toutes ces années à faire de la musique sans vraiment connaître de succès, il ne va pas laisser passer une telle occasion.

C’est ainsi que Franck va partir à la recherche d’un profil pouvant incarner Boney M sur scène et devant les caméras. Il trouve finalement Bobby Farrell, un danseur originaire d’Aruba, aux Pays-Bas. Bobby correspond parfaitement à l’image recherchée : charismatique, dynamique et surtout, il a une présence scénique indéniable. Franck décide donc de l’embaucher comme frontman de Boney M.

Avec Bobby Farrell comme visage public de Boney M, le groupe connaît un succès fulgurant. Leur musique disco devient rapidement incontournable dans les boîtes de nuit du monde entier. Des titres comme “Daddy Cool”, “Rasputin”, “Rivers of Babylon” et “Ma Baker” deviennent des hymnes de toute une génération, propulsant Boney M au sommet des charts et assurant des ventes d’albums colossales.

Cependant, derrière ce succès retentissant se cache une réalité bien différente. En effet, Franck Farian est le véritable cerveau derrière Boney M. C’est lui qui compose, arrange et produit toutes les chansons du groupe en studio. De plus, ce qui est encore plus surprenant, c’est que ce n’est même pas la voix de Bobby Farrell que l’on entend sur les enregistrements. Franck enregistre lui-même toutes les parties vocales, manipulant ainsi les voix pour créer le son caractéristique de Boney M.

Malgré cette supercherie, le public ne se doute de rien. Boney M continue d’enchaîner les succès et les tournées triomphales, laissant derrière lui une empreinte indélébile dans l’histoire de la musique disco. Cependant, cette imposture est sur le point d’être révélée au grand jour.

En 1988, un scandale éclate lorsque des rumeurs commencent à circuler sur le véritable rôle de Franck Farian au sein de Boney M

Vous aimerez aussi

E-Waste : Un Impératif Mondial pour Préserver la Planète ?

L’E-Waste désigne les déchets électroniques, tels que les appareils obsolètes ou endommagés,…

La Vérité sur les Olives Noires : Révélations sur leur Origine et leur Transformation

Attention à la Tromperie : Les Dessous des Olives Noires Lisses Les…

Guyane : Un territoire en proie aux défis de la criminalité et de l’immigration

Guyane : Un territoire en proie aux défis de la criminalité et…

L’Eau, Nouvelle Marchandise des Marchés Financiers

Alors que les prévisions météorologiques affichent en rouge les températures sur les…