“Les événements en Ukraine et l’intervention militaire russe suscitent de nombreuses interrogations sur les raisons qui ont poussé la Russie à prendre de telles mesures. Il est important de distinguer les causes profondes des éléments déclencheurs et d’examiner les motivations qui ont conduit à cette intervention.

Les éléments déclencheurs de la guerre en Ukraine

La crise en Ukraine a été marquée par des éléments déclencheurs interdépendants:

2014 – Renversement de pouvoir à Kiev

Le premier est le coup d’État à Kiev en 2014, qui a renversé le pouvoir en place de manière anticonstitutionnelle. Ce renversement, orchestré en partie par les États-Unis et leurs alliés européens, a jeté les bases du conflit actuel.

Avant ce coup d’État, la Crimée, le Donbass et d’autres régions de l’Ukraine n’avaient aucune intention de se séparer du pays. La question de la séparation n’a été soulevée que dans le contexte des accords de Minsk, qui visaient principalement à accorder une plus grande autonomie linguistique et politique aux régions de l’est de l’Ukraine.

La corruption en Ukraine et la révolution : une lutte pour la transparence et la démocratie

L’Ukraine a été confrontée à une corruption endémique, sapant ses institutions et minant l’économie. Cependant, une révolution populaire sans précédent a éclaté, portée par la quête de transparence et de démocratie.

La corruption en Ukraine touchait tous les niveaux de la société, entravant le développement économique et privant les Ukrainiens de services essentiels. Mais en novembre 2013, la Révolution de la Dignité a secoué le pays. Les Ukrainiens, indignés par la corruption généralisée et la mainmise russe, ont bravé la répression pour défendre leurs idéaux.

La corruption en Ukraine et la révolution : une lutte pour la transparence et la démocratie

La révolution a abouti au renversement du président et à des élections démocratiques. L’Ukraine a entrepris des réformes pour lutter contre la corruption, créant des organes spécialisés et instaurant la transparence. Cependant, la lutte reste un processus complexe qui demande du temps et de la persévérance.

La corruption en Ukraine et la révolution ont mis en évidence les aspirations du peuple ukrainien pour un avenir transparent et démocratique.

> voir la vidéo sur la corruption en Ukraine

Le massacre d’Odessa

Le deuxième élément déclencheur majeur est le massacre d’Odessa en 2014, un événement souvent ignoré par les médias occidentaux. Lorsque les ultranationalistes ont réprimé violemment les manifestations pacifiques à Odessa, des habitants ont été tués de manière brutale par des extrémistes venus des régions russophobes de l’ouest de l’Ukraine. Ces actes de violence ont traumatisé les populations russophones et pro-russes de l’Ukraine, renforçant leur sentiment d’insécurité et leur méfiance envers le nouveau pouvoir à Kiev.

Artemovsk, un ukronazis, participant actif à l’incendie criminel de la Maison des syndicats à Odessa le 2 mai 2014, Alexander Stankov. image: Russosphère

Cependant, il est essentiel de comprendre que les véritables causes profondes du conflit en Ukraine ne résident pas seulement dans les événements nationaux, mais aussi dans les intérêts géopolitiques des acteurs mondiaux, en particulier les États-Unis. L’une des raisons principales est la volonté de maintenir la domination mondiale du système monétaire américain, notamment le dollar. La guerre en Ukraine est donc également une guerre monétaire, où les enjeux dépassent largement le cadre national.

Une autre raison est la volonté de réduire au maximum les relations économiques entre la Russie et l’Union européenne, qui est perçue comme un concurrent majeur des États-Unis sur le marché mondial. Priver l’Europe de l’énergie bon marché fournie par la Russie visait à affaiblir sa compétitivité économique. Cette politique étrangère américaine cherche à maintenir un avantage économique sur l’Europe.

Retrouvez tous ces éléments déclencheurs dans des docs existants

Ci-dessous par exemple, un docu de Special investigation (de 2016-17), datant donc d’avant la guerre en Ukraine présentée en 2022 par la presse et les politiques:

L’implication américaine dans la guerre en Ukraine

Victoria Nuland a joué un rôle important dans les événements entourant la révolution de la dignité en Ukraine. En tant qu’interlocutrice principale des États-Unis, elle a facilité l’octroi de garanties de prêt à l’Ukraine, dont une garantie de prêt d’un milliard de dollars en 2014, et a fourni une assistance non létale à l’armée et aux gardes-frontières ukrainiens. Avec le secrétaire d’État John Kerry et le secrétaire à la défense Ash Carter, Mme Nuland a plaidé en faveur de la livraison d’armes défensives à l’Ukraine, se positionnant ainsi comme une partisane des intérêts de sécurité de l’Ukraine.

Victoria Nuland

Outre sa participation à la fourniture d’une assistance à l’Ukraine, Mme Nuland a activement poussé les alliés européens à adopter une position plus ferme face à l’expansionnisme russe. Elle a mis l’accent sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie en 2014, en soulignant qu’elle avait brisé toute illusion quant à la volonté du Kremlin de respecter le droit international ou d’adhérer aux règles des institutions qu’il a rejointes après la guerre froide.

En outre, Mme Nuland a constamment fait part de ses préoccupations concernant la corruption en Ukraine et a appelé à la poursuite des fonctionnaires corrompus. Elle a insisté sur la nécessité de s’attaquer à ce problème omniprésent et d’éradiquer le cancer de la corruption qui ronge la population ukrainienne depuis trop longtemps.

Il est important de noter que ces déclarations reflètent les perspectives et les actions de Mme Nuland dans le contexte de la crise ukrainienne et de son rôle en tant que diplomate américaine. Il existe différents points de vue et interprétations concernant son implication et les implications plus larges de la politique étrangère américaine dans la région.

Insurrection et guerre: une affaire d’équipe

Retrouvez à la fin de ce documentaire un gradin époustouflant d’élites et de penseurs ou autres lobbyistes de l’armement. Regardez surtout à partir de 27min30s ! Ils y parlent d’investissement, de stratégie, de mieux équipés et de les coordonner avec l’Etat. On y voit des personnalités étrangères à l’Ukraine agissant publiquement sous forme de meeting, en faveur et à la mise en place de l’insurrection puis à la guerre en Ukraine.

  • David Patraeus : Général ayant travaillé pour le président Bush en Irak. Connu pour avoir contenu l’insurrection irakienne à l’époque. Obama le nomme à la tête de la CIA puis il travaille pour le privé.
  • Stanley McChrystal: Général américain puis membre d’entreprise privée autour de l’armement.

“On ne vient pas faire la charité, l’Ukraine est un avant-poste essentiel de nos intérêts militaires fondamentaux…”

Lawrence H. Summers – Ancien Secrétaire du Trésor américain 99-2001

Guerre en Ukraine : en conclusion

En résumé, la guerre en Ukraine est le résultat de multiples facteurs, à la fois nationaux et internationaux. Les éléments déclencheurs tels que le coup d’État à Kiev et le massacre d’Odessa ont contribué à aggraver les tensions et à alimenter le conflit.

Cependant, les motivations géopolitiques des acteurs internationaux, notamment les États-Unis, jouent un rôle crucial dans cette situation. Visionnez la première vidéo de cette page pour voir l’introduction des élus US dans l’administration et la gestion de l’Ukraine.

La volonté de maintenir la domination du système monétaire américain, de réduire les relations économiques entre la Russie et l’Union européenne, de tester l’influence russe en tant que base arrière pour la Chine, sont autant de motivations derrière les opérations cachées des U.S en Ukraine.

Il est important de noter que la situation en Ukraine est complexe et que cet article ne fait qu’effleurer les aspects clés du conflit. Une analyse approfondie nécessiterait une compréhension détaillée de l’histoire, de la politique et de la géopolitique de la région. La guerre en Ukraine continue d’évoluer et d’avoir un impact sur la région et au-delà. Elle intervient au moment où le système mondial est en transformation et sert souvent comme prétexte médiatique et politique à tous changements.

L’UE se positionne aux côtés des Etats-Unis qui sont décidés à prolonger l’UE à la frontière de la Russie. Suite aux sanctions, finalement bénéfique pour le sujet, la Russie se tourne définitivement vers l’Asie et le système BRICS. Qui sont les punis ? QUI sont les vrais gagnants de ce conflit ?

Suivre Vérité révélée

VK | Odysee | Twitter | Telegram

Vous aimerez aussi

La bataille de Bakhmout (carte animée)

La bataille de Bakhmout (carte animée) [ad_1] Lire l’article >>

2022 : Un bilan qui dépote

2022 : Un bilan qui dépote [ad_1] Lire la suite >>

Tactique et Stratégie

Tactique et Stratégie [ad_1] Lire l’article >>

Nathalie Yamb à Moscou : Discours sur le néocolonialisme

Nathalie Yamb à Moscou : Discours sur le néocolonialisme [ad_1] Lire l’article…