L'ONU, l'Agenda 2030 et Les Liens avec la Famille Rockefeller

Voici les 12 Grands Objectifs des douze point de l’Agenda 2030 de l’Organisation des Nations Unies – sourcé par kla.tv

L’Agenda 2030 de l’ONU, successeur de l’Agenda 21, s’est fixé 17 points majeurs pour réaliser un futur où la durabilité et l’équité sont les piliers principaux. Malheureusement, en scrutant minutieusement les points de cet agenda, il semble qu’il y ait un écart grandissant entre l’ambition et la réalité !

L’Agenda 2030 vise officiellement à éradiquer la pauvreté et la faim, tout en promouvant la santé, l’éducation et le bien-être pour tous, en adhérant strictement aux principes d’une vision du “développement durable”.

L’idéal proclamé est de libérer l’humanité de la tyrannie de la pauvreté et de protéger notre planète, en prenant des mesures audacieuses pour instaurer la résilience et la durabilité mondiales. Cependant, en déchiffrant les points formulés pourtant positivement, une réalité plus sombre semble se dévoiler. Voici 12 objectifs clés, 12 conséquences de cet Agenda à terme:

Objectif 1 : Éradiquer la Pauvreté

En théorie, cet objectif prône la fin de la pauvreté sous toutes ses formes, partout dans le monde. Cependant, dans la pratique, des nations entières semblent être assujetties à un système de subventions gouvernementales, orientant le monde vers un modèle socialiste, avec des populations de plus en plus dépendantes et en proie aux dettes.

Objectif 2 : Éliminer la Faim

Ce deuxième objectif aspire à éliminer la faim et promouvoir une agriculture durable. Pourtant, l’agriculture naturelle locale est en déclin, pendant que les multinationales gagnent du terrain, contrôlant la production alimentaire mondiale à travers l’agriculture industrielle, les OGM et les agrochimiques.

Objectif 3 : Promouvoir la Santé et le Bien-être

Les intentions sont d’assurer une vie saine à tous les âges. Néanmoins, la promotion de la vaccination obligatoire et la répression des méthodes de guérison naturelles semblent dominer, conduisant à une dépendance accrue vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique.

Objectif 4 : Assurer une Éducation Inclusive et de Qualité

La visée est d’établir une éducation équitable pour tous, mais le niveau éducatif mondial semble être en baisse. L’éducation vers un “noyau commun” manipule les populations dès le plus jeune âge, diminuant la pensée critique et encourageant la passivité.

Objectif 5: Égalité des Sexes

Cet objectif ambitionne de réaliser l’égalité des sexes et d’autonomiser toutes les femmes et les filles. Toutefois, la dissolution des structures familiales traditionnelles, l’exploitation du travail féminin et la suppression des traits masculins sont apparentes. La promotion de l’idéologie transgenre et l’augmentation des opérations de changement de sexe ont également conduit à un contrôle accru de l’État sur la reproduction.

Objectif 6: Eau Propre et Assainissement

Ce but prône la gestion durable de l’eau pour tous. Pourtant, l’industrie des matières premières, largement dominée par des multinationales, consomme 90% de l’eau mondiale. La privatisation de l’approvisionnement en eau s’accélère, faisant de l’eau un bien de luxe et compromettant l’indépendance des populations.

Objectif 7: Énergie Propre et d’un Coût Abordable

Ce secteur promet un accès universel à une énergie abordable et durable. Cependant, dans certains pays comme l’Allemagne, la transition vers les énergies renouvelables a engendré une augmentation significative des prix de l’électricité, impactant principalement les consommateurs.

Objectif 8: Travail Décent et Croissance Économique

Cet objectif vise à promouvoir une croissance économique soutenue et le plein emploi. Malheureusement, la mondialisation et l’influence croissante des multinationales exacerbent l’exploitation des travailleurs et la concentration du pouvoir économique, nuisant aux petites entreprises et creusant les inégalités.

Objectif 9: Industrie, Innovation et Infrastructure

L’objectif est de développer des infrastructures résilientes et de promouvoir l’industrialisation inclusive. Cependant, la désindustrialisation et le surendettement public sont alarmants, menant à la vente de ressources nationales et à l’augmentation du chômage.

Objectif 10: Réduction des Inégalités

Malgré l’objectif de réduire les inégalités entre et à l’intérieur des pays, les écarts de revenus se creusent. Les multinationales, principales bénéficiaires de la mondialisation, accentuent la pauvreté et les inégalités au détriment des populations locales.

Objectif 11: Villes et Communautés Durables

Cet objectif aspire à créer des villes inclusives et durables. Toutefois, la mise en œuvre de technologies de surveillance et les restrictions sur les armes à feu semblent plus orientées vers le contrôle de la population que vers la construction de communautés résilientes.

Objectif 12: Modes de Consommation et de Production Durables

L’objectif 12 appelle à des modes de consommation et de production durables, cherchant à équilibrer l’utilisation des ressources avec les besoins de l’humanité. Cependant, l’imposition de taxes punitives oblige les individus à abandonner des technologies éprouvées. Le démantèlement des centrales au charbon et les restrictions sur les véhicules diesel en sont des exemples frappants.

De plus, l’introduction progressive d’un système de crédit social, inspiré du modèle chinois, est mise en œuvre dans divers pays sous l’étiquette du « Great Reset ». Cette approche pourrait gravement limiter les libertés et les droits fondamentaux des individus qui ne se conforment pas aux normes gouvernementales, affectant même leurs moyens de subsistance et leur capacité à acheter de la nourriture.

Sources

Agenda 21

Ces sources expliquent l’Agenda 21, un programme non contraignant des Nations Unies axé sur le développement durable. Il vise à promouvoir une prospérité mondiale durable.

Agenda 2030

Ici, l’Agenda 2030 est détaillé, révélant ses objectifs et aspirations pour un avenir durable. Cet agenda est une initiative globale visant à résoudre les problèmes urgents de la pauvreté, de la faim, de la santé, de l’éducation, de la justice et de la protection de l’environnement.

Les 17 points de l’Agenda 2030

Ces liens énumèrent et expliquent les 17 Objectifs de Développement Durable de l’Agenda 2030, servant de plan global pour la paix et la prospérité.

Objectifs 1 à 12

Ces liens fournissent des informations sur chacun des 12 premiers objectifs de l’Agenda 2030, couvrant divers sujets tels que la pauvreté, la faim, la santé, l’éducation, l’égalité des sexes, l’eau propre, l’énergie, le travail décent, l’industrie, et la réduction des inégalités.

La fraude de l’Agenda 21/2030

Les sources ci-dessus présentent des critiques et des analyses remettant en question l’authenticité et les intentions réelles de l’Agenda 21/2030, en le décrivant comme une tentative de manipulation à l’échelle mondiale, plutôt que comme un effort sincère pour résoudre les problèmes mondiaux.

Agenda 2030 et grande réinitialisation

Ici, une connexion est établie entre l’Agenda 2030 et le concept de “Great Reset”. Ce sont des sources qui interrogent et analysent le symbolisme et les implications possibles de ces initiatives dans le cadre d’une nouvelle organisation mondiale.

En conclusion, l’Agenda 2030 de l’ONU présente une série d’objectifs qui, sous une façade d’aspirations altruistes et durables, soulèvent des inquiétudes quant à leur mise en œuvre réelle et leurs conséquences. L’enjolivement médiatique des ces objectifs peut occulter les répercussions profondes et parfois néfastes que peuvent avoir ces politiques globales.

Le détournement de l’attention du public par des objectifs nobles déclare une lutte contre des problématiques mondiales telles que la pauvreté, la faim et les inégalités, mais en réalité, cela peut mener à l’augmentation de la dépendance de populations entières à des systèmes gouvernementaux et des multinationales. L’émergence de modèles apparentés au socialisme, la diminution de la pensée critique, et l’exploitation du travail ne sont que quelques-unes des conséquences inquiétantes de ces initiatives.

La gestion durable de l’eau et de l’énergie promet, en théorie, de rendre ces ressources accessibles à tous, mais la pratique révèle une augmentation des coûts et une privatisation accrue, transformant ces biens essentiels en luxes inatteignables pour beaucoup. Les restrictions au quotidien, le contrôle accru de l’État sur divers aspects de la vie, et l’imposition de normes qui peuvent aller à l’encontre des droits individuels et des libertés, s’avèrent être des sujets de préoccupation majeurs.

En définitive, les Objectifs de Développement Durable de l’ONU, tout en mettant en avant la protection environnementale et le bien-être humain, pourraient, paradoxalement, consolider un pouvoir centralisé et renforcer des inégalités structurelles et des restrictions, compromettant ainsi l’autonomie, la diversité et les droits des individus et des communautés du monde entier. Il est impératif d’adopter une approche critique et équilibrée pour évaluer et mettre en œuvre ces objectifs, afin de préserver la véritable durabilité et le respect des droits et des valeurs humaines.

Vous aimerez aussi

Échelon : Le Pouvoir Secret de l’Espionnage Mondial

Vos communications sont surveillées par une puissance redoutable, capable d’intercepter téléphones, e-mails…

Ces groupes géants qui dirigent le monde

Ces groupes géants qui dirigent le monde Les grands investisseurs mondiaux tels…

Rwanda Assassin sans Frontières : Enquête sur le régime Kagame et le meurtre de Patrick Carré Gaïa

Rwanda Assassin sans Frontières : Enquête sur le régime Kagame et le…

Révélations Choc : Les Francs-Maçons de Haut Niveau Exposent Leurs Magouilles et Projets Sinistres

Révélations Choc : Les Francs-Maçons de Haut Niveau Exposent Leurs Magouilles et…