abou bakr vérité révélée

Retour sur les révélations sur Al Baghdadi : Mythe et Réalité, Vérité ou Manipulation ?

Le terrorisme, souvent qualifié de fléau mondial, est-il véritablement une création de l’Occident, orchestrée pour servir des intérêts particuliers ? Les récentes révélations autour d’Abu Bakr Al Baghdadi, le chef de Daesh, soulèvent des questions troublantes sur la véritable nature de ce phénomène.

L’Énigme Al Baghdadi

Abu Bakr Al Baghdadi, chef emblématique du groupe terroriste Daesh, aurait-il des liens inattendus avec l’Occident ?

Des allégations suggèrent qu’il serait un agent du Mossad, né de parents juifs. Ces informations, relayées par des médias iraniens, révèlent que le véritable nom d’Al Baghdadi serait “Simon (Shimon) Elliott“. Il aurait été recruté par le Mossad israélien pour mener des opérations visant à déstabiliser les sociétés arabes et islamiques.

al-bagh-abou-verite-revelee

Cette affirmation qu’Al Baghdadi aurait coopéré avec les services secrets américains, britanniques et israéliens dans le but de créer une organisation terroriste capable d’attirer des extrémistes du monde entier en un seul endroit. Ces révélations, attribuées à Edward Snowden, soulèvent des questions sur la véritable genèse de Daesh et sur les acteurs impliqués dans sa formation.

« la seule solution pour la protection de l’Etat hébreu  est de créer un ennemi près de ses frontières, mais de le dresser contre les Etats islamiques qui s’opposent à sa présence »

Edward Snowden

Opération douteuse

Des journalistes américains ont également mis en lumière des aspects troublants lors de l’opération de capture d’Al Baghdadi en 2019. Selon le ministère américain de la défense et relevé par le New-York times, l’armée américaine aurait tué des civils délibérément, contredisant ainsi les déclarations officielles de Washington assurant qu’aucun civil n’avait été blessé pendant l’opération.

photo-al-baghdadi

Ces révélations remettent en question la transparence des opérations antiterroristes menées par les forces occidentales.

Le journaliste indépendant Kevork Almassian souligne que les Américains n’auraient pas épargné les civils en Syrie, utilisant des bombardements “tapis”, une tactique que la Russie évite d’employer en Ukraine. Ces détails remettent en question la légitimité des actions occidentales dans la lutte contre le terrorisme et soulignent les conséquences tragiques pour les populations civiles.

Les Machinations Géopolitiques

Les implications de ces révélations vont au-delà de la personne d’Al Baghdadi. Elles alimentent des théories selon lesquelles le terrorisme pourrait être manipulé par des puissances étrangères pour servir des intérêts géopolitiques. Le plan supposé viserait à pénétrer le cœur militaire et civil des pays déclarés comme une menace pour Israël, facilitant ainsi la prise de pouvoir de l’État sioniste sur le Moyen-Orient.

Ces allégations, si elles sont avérées, soulèvent des interrogations cruciales sur la responsabilité et l’implication de l’Occident dans la création et la manipulation d’organisations terroristes. Alors que la vérité sur Al Baghdadi demeure sujette à débat, la nécessité d’une enquête approfondie pour démêler les fils du terrorisme international devient de plus en plus pressante. La frontière entre mythe et réalité s’amincit, laissant la quête de la vérité dans le tumulte des enjeux géopolitiques complexes.

Le Face-à-Face avec l’Obscurité

Après avoir réuni un grand nombre des fanatiques du monde en un seul endroit, une véritable armée du diable s’est formée, composée de sanguinaires égorgeurs sans aucune pitié pour leurs victimes qu’ils assassinent à tour de bras et de sang-froid, n’hésitant pas à filmer leurs atrocités et à les relayer sur les réseaux sociaux. Pour en arriver à ce niveau d’inhumanité, il faut être complètement drogué et embrigadé, conditionné au sang et à l’horreur.

La vérité sur Abu Bakr Al Baghdadi demeure un mystère complexe, c’est un agent, il ne faut pas s’attendre non plus à des révélations médiatiques. Alors que les révélations s’accumulent, la nécessité de séparer le mythe de la réalité devient cruciale pour comprendre les forces en jeu derrière le rideau du terrorisme international.

En ce qui concerne Snowden, n’oublions pas qu’il était également très proche des élites mondiales avant d’être connu, voir médiatisé grâce à ses révélations.

Vous aimerez aussi

Philippe Aimar – Une enquête troublante révèle de nouvelles perspectives sur la pandémie

Philippe Aimar – « Dépopulation, morts suspectes et organisations mafieuses » :…

Révélations choquantes : Ismaël Boudjekada dévoile son infiltration dans un groupe d’extrémistes dont des membres du…

Ismaël Boudjekada, élu du Doubs et essayiste, récemment a partagé des informations…