Yevgeny Prigozhin
Yevgeny Prigozhin

Après leur tentative de rébellion contre Moscou, les mercenaires russes de la compagnie militaire privée se voient offrir des rôles en Biélorussie et en Afrique

Suite à la tentative de rébellion d’Evguéni Prigojine, chef de la compagnie militaire privée Wagner, contre Moscou, cet oligarque russe a été exilé en Biélorussie. Le président russe Vladimir Poutine a gracié les troupes de Wagner et leur a donné trois options : rejoindre l’armée régulière russe, abandonner le mercenariat ou se rendre auprès de Prigojine en Biélorussie. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko s’est montré intéressé par les compétences tactiques du groupe Wagner et leur a déjà promis des rôles au sein de son armée.

Selon le site Ukraïnska Pravda, près de 8 000 soldats de la compagnie Wagner pourraient se rendre en Biélorussie, bien que ce chiffre n’ait pas encore été confirmé par le gouvernement de Loukachenko. Pour héberger ces hommes, trois grands camps situés à travers le pays ont été mis à leur disposition. L’un de ces camps se trouve près de la ville d’Osipovichi, à seulement 90 kilomètres de la capitale Minsk. Loukachenko a justifié l’accueil de ces troupes étrangères en déclarant que “l’expérience de combat accumulée par les hommes de Wagner sera très précieuse pour la formation de l’armée biélorusse”.

Dans un premier temps, les mercenaires russes devraient jouer un rôle de formateurs. Leur mission consistera à améliorer la préparation au combat des soldats biélorusses et à les rendre plus efficaces “face à une armée moderne équipée d’armes de l’OTAN”. Loukachenko a déclaré à l’agence de presse Belta : “Les officiers du groupe Wagner nous parleront en détail de différentes catégories d’équipements militaires : ceux qui ont bien fonctionné sur le terrain et ceux qui sont inutiles. Ils nous enseigneront également les meilleures tactiques pour attaquer et se défendre face à un agresseur, et cela n’a pas de prix”.

Le président biélorusse a toutefois mis fin aux rumeurs selon lesquelles les troupes de Prigojine garderaient les entrepôts d’armes nucléaires tactiques russes situés sur le territoire de son pays. Il a déclaré : “Les Polonais pensent que le groupe Wagner gardera les armes nucléaires, mais c’est faux. Cette mission est confiée uniquement aux soldats des forces armées régulières russes et biélorusses”.

Enfin, il est prévu que le groupe Wagner maintienne, en totalité ou en partie, ses activités en Afrique. Le général de l’US Air Force Pat Ryder a confié au site The Drive que Washington s’attend à ce que les hommes de Prigojine continuent leurs opérations militaires dans certains pays africains. “Nous surveillons attentivement cette milice qui est un atout essentiel pour Moscou. C’est grâce à ces mercenaires que le régime de Vladimir Poutine maintient ses positions stratégiques et politiques dans cette région du monde”, a déclaré le général.

Vous aimerez aussi

Détruire les monstres

Détruire les monstres Lire l’article ici (vers la source)>>

Wagner est en fait commandé de haut en bas par de véritables commandants militaires russes

Via Simplicius J’ai déjà parlé à maintes reprises de l’incompréhension absolue de…

Précipiter la chute

Précipiter la chute Lire l’article >>

Du pain et des roses, ou ce qui est à faire

Du pain et des roses, ou ce qui est à faire Lire…