a1e22f0f7028df70fec392b81b716cb3 M.webp
a1e22f0f7028df70fec392b81b716cb3 M.webp

L’Algérie décide d’introduire l’anglais dans son système éducatif, remplaçant le français : Une mesure controversée aux répercussions internationales

La décision du gouvernement algérien d’introduire l’anglais dans le système éducatif en remplacement du français a suscité un débat passionné au sein de la société civile. La mesure a été annoncée par le président Abdelmadjid Tebboune en août 2022 et entre en vigueur dès la rentrée scolaire de 2023.

Cette décision est perçue par certains comme une provocation envers la France, dans un contexte de tensions entre les deux pays et d’ingérence présumée de la part de dirigeants français dans les affaires algériennes. Cependant, le gouvernement justifie cette décision en soulignant les avantages de l’anglais sur la scène internationale.

L’anglais est considéré comme la langue internationale des affaires, de la science, de la technologie et de la communication. En adoptant l’anglais comme langue d’enseignement principale, l’Algérie vise à mieux préparer ses étudiants à s’intégrer dans l’économie mondiale et à accéder à un plus large éventail d’opportunités d’emploi.

Le gouvernement met également en avant l’importance de l’anglais en tant que langue d’accès aux connaissances et aux ressources mondiales. De nombreuses publications scientifiques, études universitaires et avancées technologiques sont disponibles en anglais. En adoptant cette langue, l’Algérie souhaite permettre à ses étudiants d’accéder à ces ressources sans barrières linguistiques, favorisant ainsi l’innovation et le développement.

La décision d’adopter l’anglais comme langue d’enseignement dans les universités algériennes à partir de l’année universitaire 2023-2024 a été prise par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari. Cette mesure s’inscrit dans le cadre de programmes de formation destinés aux enseignants universitaires.

Cependant, cette décision suscite des préoccupations chez les francophiles quant à son impact sur les relations avec la France, notamment en ce qui concerne la promotion de la langue et de la culture françaises en Algérie.


Source

 

Suivre Vérité révélée

VK | Odysee | Twitter | Telegram

Vous aimerez aussi

Washington ne pourra rien opposer à Pékin et Moscou en Afrique

Washington ne pourra rien opposer à Pékin et Moscou en Afrique Lire…

La guerre de l’ONU contre l’Afrique

La guerre de l’ONU contre l’Afrique Lire l’article ici (vers la source)>>

L’Afrique du Sud apporte son aide à la Chine et à la Russie

L’Afrique du Sud apporte son aide à la Chine et à la…