Les procureurs européens prennent en charge l'enquête belge sur le Pfizergate

Les procureurs européens prennent en charge l’enquête sur les contrats Pfizer, le “Pfizergate”. Ces fameux SMS qui doivent être traités, des suspicions de corruption grave… Une première pour la Commission européenne !

Les principaux procureurs européens enquêtent sur des allégations de comportement criminel lié aux négociations sur les vaccins entre la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le PDG de Pfizer, selon un porte-parole du parquet de Liège.

Les enquêteurs du Parquet européen (EPPO) ont repris ces derniers mois le dossier des procureurs belges enquêtant sur von der Leyen pour “ingérence dans les fonctions publiques, destruction de SMS, corruption et conflit d’intérêts“, selon des documents juridiques consultés par POLITICO et un porte-parole du parquet de Liège. Bien que les procureurs de l’EPPO enquêtent sur des infractions pénales présumées, personne n’a encore été inculpé dans le cadre de cette affaire.

L’enquête a été ouverte à l’origine par les autorités judiciaires belges dans la ville de Liège début 2023 suite à une plainte pénale déposée par le lobbyiste local Frédéric Baldan. Il a ensuite été rejoint par les gouvernements hongrois et polonais, bien que ce dernier soit en train de retirer sa plainte après la victoire électorale d’un gouvernement pro-UE dirigé par Donald Tusk, a déclaré un porte-parole du gouvernement polonais à POLITICO.

La plainte de Baldan portait sur un prétendu échange de SMS entre von der Leyen et le patron de Pfizer, Albert Bourla, avant le plus grand accord de vaccins de l’UE au plus fort de la pandémie de Covid-19, dans une affaire surnommée “Pfizergate“.

Le New York Times, qui a révélé en premier lieu que cet échange avait eu lieu alors que les deux dirigeants discutaient des termes de l’accord, a intenté un procès en parallèle contre la Commission après que celle-ci a refusé de divulguer le contenu des messages suite à une demande d’accès aux documents.

La nouvelle selon laquelle l’EPPO enquête désormais sur l’affaire risque de mettre davantage en lumière le rôle de la présidente de la Commission dans le méga-accord sur les vaccins, dont la valeur était estimée à plus de 20 milliards d’euros. L’EPPO mène des enquêtes paneuropéennes sur les crimes financiers et pourrait, en théorie, saisir des téléphones et d’autres éléments pertinents dans les bureaux de la Commission ou dans d’autres pays européens comme l’Allemagne natale de von der Leyen.

Ce développement survient à un moment délicat pour le chef de l’UE, alors qu’elle navigue dans la transition vers ce que les observateurs de Bruxelles attendent être un second mandat à la tête du Berlaymont.

Jusqu’à présent, la Commission a refusé de divulguer le contenu des SMS, voire de confirmer leur existence.

L’accord, négocié au plus fort de la pandémie en 2021, était à l’origine perçu comme un triomphe pour von der Leyen. Mais la quantité de vaccins achetés a depuis soulevé des interrogations, POLITICO ayant révélé fin de l’année dernière qu’il y avait au moins 4 milliards d’euros de doses gaspillées. Le contrat de vaccin avec Pfizer a depuis été renégocié.

L’enquête en cours sur Ursula von der Leyen pour des accusations criminelles liées aux négociations sur les vaccins avec Pfizer est inédite dans l’histoire de la Commission européenne. Si des preuves sont trouvées et des accusations formelles sont portées, cela pourrait avoir des implications juridiques et politiques sans précédent pour un président de la Commission en exercice.

A VOIR: Le “Pfizergate” par Radio Québec

“Pfizer,… le multi-récidiviste”

Radio Québec TV
Vous aimerez aussi

La Russie dotée de la dissuasion nucléaire la plus dissuasive

La Russie dotée de la dissuasion nucléaire la plus dissuasive Lire l’article…

« L’ONU cessera d’exister, le diktat des pays anglo-saxons a pris fin »

« L’ONU cessera d’exister, le diktat des pays anglo-saxons a pris fin » Lire…

De puissants groupes privés militaires français opèrent en Eurasie, selon Lavrov

De puissants groupes privés militaires français opèrent en Eurasie, selon Lavrov Lire…

La Chine dépêche 18 avions de guerre et 4 navires en direction de Taïwan à l’occasion de la visite de la présidente Tsai aux États-Unis

La Chine dépêche 18 avions de guerre et 4 navires en direction…