soudan affrontements1.webp e1685028181308
soudan affrontements1.webp e1685028181308

Soudan – une situation dramatique

Le nombre de personnes fuyant les combats au Soudan pour se rendre en Éthiopie a dépassé les 26 400, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA).

Le flux a augmenté ces derniers jours aux points de passage de Metema dans la région d’Amhara et de Kurmuk dans la région de Benishangul Gumuz.

L’OCHA a déclaré qu’environ 85 000 personnes devraient entrer en Éthiopie en provenance du Soudan, ajoutant que “des ressources financières supplémentaires sont nécessaires pour répondre aux besoins actuels et à l’afflux continu d’arrivées prévu dans les semaines à venir”.

Pour faire face à cette crise humanitaire, la Nouvelle-Zélande a alloué 3,5 millions de dollars néo-zélandais (2,16 millions de dollars américains) au Soudan, a déclaré mercredi la ministre des affaires étrangères, Nanaia Mahuta.

Deux millions de dollars (1,24 million de dollars) iront au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et 1,5 million de dollars (930 000 dollars) au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Dans le même ordre d’idées, le Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires des Nations Unies (CERF) a annoncé lundi qu’il avait alloué 5 millions de dollars à ses efforts humanitaires en Égypte pour accueillir les personnes fuyant la violence au Soudan voisin.

Selon un communiqué des Nations unies, ce financement servira à fournir de la nourriture, de l’eau et des installations sanitaires, des services de santé, une aide financière et un soutien psychosocial aux réfugiés, aux rapatriés, aux demandeurs d’asile et aux ressortissants de pays tiers du Soudan, ainsi qu’à leurs communautés d’accueil en Égypte.

L’Egypte a accueilli le plus grand nombre de réfugiés soudanais, ajoutant que plus de 113 000 personnes sont arrivées par la frontière égypto-soudanaise le 17 mai, ce nombre continuant d’augmenter avec environ 5 000 arrivées par jour.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) a estimé à 350 000 le nombre de personnes qui devraient entrer en Egypte en provenance du Soudan au cours des six prochains mois.

Outre les 5 millions de dollars affectés à l’Égypte, le CERF a également fourni un total de 17 millions de dollars à d’autres pays voisins du Soudan, tels que le Tchad, la République centrafricaine et le Sud-Soudan.

En outre, les États-Unis ont annoncé une aide de 245 millions de dollars aux populations du Soudan et des pays voisins touchées par la crise humanitaire actuelle.

Cette somme comprend près de 143 millions de dollars provenant du Bureau de la population, des réfugiés et des migrations du Département d’État et 103 millions de dollars d’aide humanitaire supplémentaire provenant du Bureau de l’assistance humanitaire de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a déclaré le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, dans un communiqué publié mardi.

“Les États-Unis sont le plus grand donateur d’aide humanitaire dans la Corne de l’Afrique, et nous continuerons à travailler avec des partenaires internationaux et locaux pour fournir de la nourriture, de l’eau, des soins médicaux et d’autres soutiens vitaux aux personnes déplacées à l’intérieur du pays, aux réfugiés et aux autres personnes dans le besoin en raison du conflit”, a déclaré M. Blinken.

Le bilan provisoire des affrontements entre les forces armées soudanaises et les forces de soutien rapide (FSR) fait état d’au moins 705 morts et 5 287 blessés. Les Nations Unies estiment que plus de 843 100 personnes ont été déplacées au Soudan depuis le début du conflit.

705 personnes tuées et plus de 843.100 déplacées – Sahel Intelligence – source



Vous aimerez aussi

Encore une pierre dans le jardin de l’OTAN

Encore une pierre dans le jardin de l’OTAN Lire l’article >>

Cette guerre occidentale contre la Russie est-elle simplement de la stupidité ?

Cette guerre occidentale contre la Russie est-elle simplement de la stupidité ?…

Crise financière en Occident: après son effondrement historique, Crédit Suisse emprunte 54 milliards pour stopper l’hémorragie

Crise financière en Occident: après son effondrement historique, Crédit Suisse emprunte 54…

Les chars promis à Kiev par les Occidentaux « ne sont pas prêts », admet Londres

Les chars promis à Kiev par les Occidentaux « ne sont pas…