Macron 1 696x392
Macron 1 696×392

Le 06 janvier 2023, lors d’une allocution devant des professionnels de la santé, Emmanuel Macron annonçait avoir alloué 19 milliards d’euros au système de santé en France. Bien que ce chiffre ait été impressionnant, les experts ont rapidement contesté cette affirmation. Il s’agissait donc d’une tentative ratée de communication de la part du chef de l’État.

Emmanuel Macron a été pris en flagrant délit de mensonge. En effet, le 06 janvier, lors de la présentation du plan de sauvegarde de l’hôpital, le président français, entouré de spécialistes de la santé et d’aide-soignants, a cherché à marquer les esprits. Il a déclaré avoir investi 19 milliards d’euros dans le système de santé français.

Cependant, ce chiffre impressionnant a été rapidement réfuté par les experts du domaine. C’est du moins ce que nous a appris, ce 01 février, le média France Info. En effet, dans un éditorial publié le 23 janvier par le journal Le Monde, les trois auteurs n’ont pas hésité à rétablir la vérité concernant les déclarations du président français.

“Le discours prononcé le 6 janvier à l’hôpital Sud francilien par le président de la République à l’occasion de la présentation de ses vœux aux professionnels de la santé comportait une liste de promesses agréables à entendre pour son auditoire : poursuite de la revalorisation des salaires des personnels hospitaliers, augmentation du paiement du travail de nuit et des week-ends ainsi que des gardes et des astreintes, plan de logements alloués dans les grandes villes, travail en équipe, assouplissement des plannings horaires pour plus de stabilité, accroissement du nombre d’infirmières spécialisées dites de ‘pratique avancée’, rôle essentiel des services cliniques, liberté d’organisation des établissements, fin de la tarification à l’activité (T2A), gouvernance partagée entre soignants et gestionnaires”, ont-ils écrit.

Et ils ajoutent : “Ces propos furent cependant entachés de deux contre-vérités. Contrairement à ce qui a été dit, le gouvernement n’a pas augmenté les tarifs de la T2A en 2018, il les a au contraire baissés cette année-là de 0,5 % et ne les a réaugmentés, seulement de 0,2 %, qu’en 2019. Quant aux 19 milliards d’investissements annoncés de façon répétée, ils sont programmés sur dix ans, comportent une part de reprise de la dette et ne sont pas destinés qu’à l’hôpital, mais aussi à la ville et au médicosocial.”

Interrogé par France Info, André Grimaldi, professeur émérite diabétologue au CHU Pitié-Salpêtrière, a exprimé son mécontentement. “Il avait fait un discours qui était pour plaire comme fait souvent le président, pour plaire à son auditoire. On grossit les chiffres qui sont très impressionnants, mais la réalité n’est pas celle

là. Ces 19 milliards, c’est sur 10 ans. Ce n’est pas uniquement destiné à l’hôpital”, précise-t-il.

Ces propos ont été confirmés par France Info. En effet, sur la somme annoncée à l’issue du Ségur de la Santé en 2021, près de la moitié est dédiée à la modernisation de l’offre de soins, dont une partie est destinée à l’investissement courant des établissements. Un tiers est consacré à la réduction de la dette hospitalière afin de stabiliser les finances. Le reste sera utilisé pour moderniser les EHPAD (Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) et les systèmes d’information des établissements médico-sociaux.

Cette enveloppe de 19 milliards sera répartie sur dix ans, avec environ 1,5 milliard d’euros par an pour l’ensemble du système de santé. Ainsi, bien que 19 milliards aient effectivement été investis dans notre système de santé, comme l’affirme Emmanuel Macron, lorsqu’on examine les détails, cela représente un montant relativement faible alloué chaque année aux hôpitaux, conclut le média français.

Suivre Vérité révélée

VK | Odysee | Twitter | Telegram

Vous aimerez aussi

Investissements étrangers en France : 15 milliards pour seulement 10 000 emplois ?

Lors du sommet Choose France, la France annonce fièrement l’obtention de 15…

Repli ukrainien de Bakhmut au 5 mars 2023 : Quelles unités ?

Repli ukrainien de Bakhmut au 5 mars 2023 : Quelles unités ?…

Wagner est en fait commandé de haut en bas par de véritables commandants militaires russes

Via Simplicius J’ai déjà parlé à maintes reprises de l’incompréhension absolue de…

La supériorité des missiles russes et chinois trouble le Pentagone

La supériorité des missiles russes et chinois trouble le Pentagone Lire l’article…