Falco.webp
Falco.webp

Une mauvaise nouvelle pour Emmanuel Macron. En pleine crise politico-sociale, le président de la République voit un de ses soutiens à la présidentielle être poursuivi en justice pour détournement de fonds publics. L’homme dont il est question n’est autre que Hubert Falco, maire de Toulon.

Mais, que lui reproche-t-on? A cette question, le journal Le Monde semble avoir la réponse. « Des repas préparés dans les cuisines du conseil départemental du Var, son linge nettoyé aux frais de la collectivité territoriale, des heures supplémentaires payées à deux agents dédiés à son service : ces petits avantages reprochés à Hubert Falco, 75 ans, lui valent d’être jugé depuis mardi 11 avril pour recel de détournement de fonds publics », rapporte le média.

Et Le Monde d’ajouter : « une épreuve judiciaire à hauts risques devant le tribunal correctionnel de Marseille pour le maire (ex-Les Républicains et rallié à Emmanuel Macron) de Toulon, élu depuis 2001 et président de la métropole Toulon Provence Méditerranée, qui se présente comme la victime d’un complot. Le parquet de Marseille a chiffré le montant de ces avantages – uniquement pour les frais de bouche – à 64 500 euros pour la période sur laquelle il est jugé, d’avril 2015 à décembre 2018 ».

Lecourrier-du-soir.com ne souhaite en dire plus. Mais, en attendant le verdict final, l’affaire enflamme les réseaux sociaux.




Lire l’article ici (vers la source)>>



Vous aimerez aussi

L’Ukraine, l’avenir de la Géorgie ? Tentation d’un nouveau front en Ossétie du Sud et en Abkhazie

L’Ukraine, l’avenir de la Géorgie ? Tentation d’un nouveau front en Ossétie…

Est ou Ouest ? (deuxième partie et fin)

Est ou Ouest ? (deuxième partie et fin) Lire l’article >>

C’est raté Monsieur l’ex-diplomate visionnaire du chaos !

C’est raté Monsieur l’ex-diplomate visionnaire du chaos ! Lire la suite >>

Débat sur la crise sahélienne

Débat sur la crise sahélienne Lire l’article >>