Monde

Un lieutenant-général des Forces canadiennes arrêté en Ukraine

Un lieutenant-général des Forces canadiennes à la retraite qui fait l’objet d’une enquête pour harcèlement sexuel présumé au Canada se trouvait en Ukraine.

Trevor Cadieu a quitté l’armée canadienne le 5 avril 2021, selon le ministère de la Défense nationale. Il s’est rendu en Ukraine peu après avec l’intention de se porter volontaire pour l’armée de ce pays qui lutte contre une l’invasion russe, de multiples sources de défense ont confirmé cette nouvelle.

Le Service national des enquêtes des Forces canadiennes, qui enquête sur Cadieu, a d’abord eu de la difficulté à communiquer avec le lieutenant-général à la retraite, mais il a établi une communication avec lui depuis. Source: Microsoft News

La victime de Cadieu est choquée

La victime présumée de Cadieu a déclaré qu’elle ne pouvait pas croire qu’un individu faisant l’objet d’une enquête policière ait été autorisé à quitter le pays. “Je trouve cela choquant”, a déclaré la femme, qui a demandé à ne pas être identifiée par crainte de représailles, dans une interview à ce journal jeudi.

Qu’est-ce qui se passe ici?

Cadieu, dans une déclaration à la CBC, a décrit sa décision de se retirer de l’armée canadienne comme étant la meilleure. « J’ai choisi de me libérer (de l’armée canadienne) et j’explore d’autres opportunités pour contribuer au bien commun », a-t-il noté.

Selon le média Ottawa citizen, le Lieutenant-colonel allait être nommé commandant de toute l’armée canadienne, mais en apprenant cela et à cause de ces allégations, la nomination n’a pas eu lieu.

Le porte-parole du MDN, Dan Le Bouthillier, a déclaré que la libération de Cadieu de l’armée avait suivi les procédures appropriées. “Comme il est maintenant un citoyen privé, il serait inapproprié pour nous de commenter davantage ses projets personnels”, a-t-il ajouté. Source

Le Lieutenant-Général arrêté en Ukraine

trevor canada Vérité Révélée Un lieutenant-général des Forces canadiennes arrêté en Ukraine

Il était “N°1” des BioLab qui manipulaient des virus mortels

forces canadiennes- trevor cadieu

Il était à la tête de 18 laboratoires retrouvés durant le conflit ukrainien et déjà dénoncés publiquement par Moscou. Ces labos provenant de différentes méthodes de financement, travaillaient sur des virus mortels tels que l’Ebola ou le Nipah (entre autres). Trevor Cadieu lui a été emmené à Moscou pour y être jugé.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :