Contestations

L’ambassadeur de Russie en Pologne a été aspergé d’une substance rouge

En ce 9 mai, la Russie fête sa victoire sur les nazis de la seconde guerre mondiale. Des points de commémoration prennent place un peu partout où la Russie est représentée.

A cette occasion l’ambassadeur de Russie en Pologne s’est vu aspergé d’une substance rouge ce lundi 9 mai par des personnes protestant contre la guerre en Ukraine, alors qu’il allait déposer des fleurs au cimetière militaire soviétique de Varsovie pour marquer le 77e anniversaire de la victoire sur l’Allemagne nazie.

La guerre en Ukraine a jeté une ombre sur le jour de la Victoire de cette année, au cours duquel Moscou rend hommage aux 27 millions de citoyens soviétiques qui ont perdu la vie pendant la Seconde Guerre mondiale. La Pologne, qui soutient fermement l’Ukraine dans sa résistance à l’invasion russe, s’est opposée à toute commémoration à grande échelle.

Plus de trois millions d’Ukrainiens ont fui vers la Pologne depuis le début de la guerre, le 24 février.

La Pologne, patrie du syndicat Solidarité qui a joué un rôle clé dans la chute du communisme en Europe centrale et orientale, entretient depuis longtemps des relations tendues avec la Russie et préconise des sanctions sévères contre Moscou en raison de son invasion de l’Ukraine.

Le président russe Vladimir Poutine a envoyé ses troupes en Ukraine dans le cadre de ce qu’il appelle une “opération militaire spéciale” visant à démilitariser et à “dénazifier” l’Ukraine selon lui. L’Ukraine et l’Occident affirment que Poutine a lancé une guerre d’agression non provoquée ou encore de colonisation.

Un porte-parole du ministère polonais des affaires étrangères a déclaré qu’il n’avait pas de commentaire immédiat à faire sur l’incident. Un porte-parole de la police locale n’a pas pu être joint immédiatement pour un commentaire.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :