Pandémies & Vaxx

Fausses vaccinations: Des personnalités font l’objet d’enquête en Espagne

Fausses vaccinations: Des personnalités font l’objet d’enquête en Espagne

Le dernier en date à être inculpé est le président de PharmaMar José María Fernández Sousa-Faro et l’une des plus grandes sociétés pharmaceutiques d’Espagne. L’entreprise se consacre à la recherche de médicaments, notamment contre le cancer, la maladie d’Alzheimer et, oui, le Covid-19.

L’homme d’affaires de 76 ans, qui n’a pas encore été convoqué pour témoigner, a été inclus dans les listes pour indiquer qu’il avait reçu la troisième dose.

Le chef du réseau était infirmier auxiliaire à l’hôpital universitaire de La Paz, où il est accusé d’avoir facturé plus de 200 000 euros pour avoir inscrit frauduleusement 2 200 personnes comme vaccinées dans le registre national contre le Covid-19. Il a été arrêté et se trouve actuellement en détention.

Ménopause et dérèglements après vaccination Covid

Parmi les accusés figurent Bruno González Cabrera, un défenseur qui a joué pour Betis, Getafe, Levante et Valladolid. Fabio Díez Steinaker en beach-volley, vice-champion d’Europe et cinquième aux Jeux olympiques de Sydney. L’ancien boxeur et lutteur valencien José Luis Zapater, alias Titín, qui a participé à plus de mille combats.

Selon la police qui enquête sur les 2 200 faux certificats de vaccination Covid-19, les frais dépendaient de votre statut social. Plus vous étiez important, plus le prix était élevé. Une pénomène que l’on retrouve absolument partout attendant juste des enquêtes sur ces personnalités et les moins connus qui veulent passer entre les mails du filet.

Les personnalités qui font de fausses vaccinations en public

Comment peuvent-ils faire ?

Hypothèse: la seringue retractable – Source

> Regardez ces 2 vidéos sur ces vaccins retractables (libre à vous de croire ou pas)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :