LES HATIENS FERONT LE GUERRE AUX POLICIERS KENYANS VENU EN

À Port-au-Prince, des gangs armés défilent, majoritairement masqués, à l’exception de Jimmy Chérisier, leur porte-parole, qui s’oppose publiquement à la présence de troupes de police étrangères, notamment kényanes, sur le territoire haïtien. Chérisier déclare que ces troupes étrangères ne sont pas les bienvenues et que les gangs sont prêts à se battre pour défendre leur pays. Cette prise de position intervient après l’arrivée de 400 policiers kényans dans le cadre d’une mission de l’ONU, visant à rétablir la sécurité en Haïti.

Cette mission prévoit la formation d’une force multinationale de 1000 policiers. La majorité de la population de la capitale, sous le contrôle de gangs à 80%, voit cette intervention comme une chance de retrouver une vie normale. Par ailleurs, le chef des gangs avait récemment appelé au dialogue avec le Premier ministre par intérim, ce dernier demandant le désarmement des gangs. La situation reste tendue et chaotique, avec environ 580,000 personnes déplacées à l’intérieur du pays.

LES HATIENS FERONT LE GUERRE AUX POLICIERS KENYANS VENU EN MISSION DE L’ONU

>> Voir la Vidéo (vers YouTube) <<

Vous aimerez aussi

Fête juive à l’Elysée ?

Hanouka à l’Élysée : Macron Défend une Cérémonie Républicaine face à la…

Y’a-t-il encore du miel dans le miel vendu en grande surface ?

Y’a-t-il encore du miel dans le miel vendu en grande surface ?…

La Russie met en garde contre une potentielle provocation à l’arme chimique par les États-Unis en Ukraine

La Russie met en garde contre une potentielle provocation à l’arme chimique…

Aucunes répercussions pour les sans papiers à Mayotte.

Aucunes répercussions pour les sans papiers à Mayotte. Aucunes répercussions pour les…