Lindsey Graham Menace la CPI Ils en paieront le prix

Le sénateur américain Lindsey Graham a lancé une menace claire en déclarant « Ils en paieront le prix » en réponse aux mandats d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) contre les dirigeants israéliens.

Graham a souligné que les États-Unis devaient trouver un moyen d’exprimer leur mécontentement envers la CPI, avertissant que si cette action était dirigée contre Israël, les États-Unis pourraient être les prochains ciblés.

Cette prise de position s’inscrit dans la ligne de conduite de Graham, connu pour ses déclarations provocatrices et son soutien inconditionnel à Israël.

En 2016, Graham s’était rendu en Ukraine avec le défunt John McCain pour encourager une posture agressive contre la Russie, et en 2023, il avait déclaré qu’il n’y avait « pas de limites en pertes civiles palestiniennes pour Israël » et que la guerre en Ukraine était « une très bonne affaire pour l’Amérique ».

Cette rhétorique reflète la position de certains éléments de l’État profond américain, qui peinent à contrer les récits critiques et cherchent à discréditer les institutions internationales comme la CPI, les présentant comme opposées aux intérêts occidentaux.

>Pour en savoir plus sur le mandat d’arrêt de la CPI

Vous aimerez aussi

Qu’est-ce qui attend Israël après les protestations ? Le gantzisme. On prend les mêmes et on recommence

Qu’est-ce qui attend Israël après les protestations ? Le gantzisme. On prend…

Révélation troublante : Réunion secrète sur le contrat de vaccin entre l’UE et Pfizer au Parlement Européen

Il est alarmant de constater que certaines informations importantes sont passées sous…

La Chine dépêche 18 avions de guerre et 4 navires en direction de Taïwan à l’occasion de la visite de la présidente Tsai aux États-Unis

La Chine dépêche 18 avions de guerre et 4 navires en direction…

Armes à l’Ukraine, réindustrialisation des États-Unis et désertification de l’Europe

Campagne de dons Janvier 2023 Chers amis lecteurs. 2023 devrait être une…