Orban
Orban

Un autre vent de révolte souffle en Europe et plus précisément en Hongrie où le gouvernement dirigé par Viktor Orban déclare la guerre à l’Union Européenne en l’accusant d’avoir rendu les Européens plus pauvres par ses sanctions infligées à la Russie

Rien ne marche plus au sein de l’Union Européenne. En effet, 24 heures après la victoire historique des droites italiennes dirigées par Giorgia Meloni, c’est au tour d’un autre pays d’Europe de déclarer la guerre à l’UE, l’accusant d’avoir rendu les populations européennes de plus en plus pauvres à travers ses sanctions infligées à la Russie.

Ce pays n’est autre que la Hongrie qui, depuis l’invasion militaire russe en Ukraine, n’a jamais été favorable aux sanctions infligées à Moscou. Et le bras se poursuit. Car, à en croire le média hongrois DailyNewsHungary.com, un éminent député membre du parti de Viktor Orban a tenu des propos durs envers l’Europe lors d’une interview accordée à une radio hongroise. L’homme en question n’est autre que Mate Kocsis, chef du groupe parlementaire du parti Fidesz.

Sur les sanctions infligées à la Russie, il n’a pas mâché ses mots. « Les élites de Bruxelles n’ont pas réalisé que les sanctions ont rendu la Russie plus riche et l’Europe plus pauvre », s’insurge-t-il. Le leader du groupe parlementaire du parti au pouvoir se plaint de la forte inflation que subit son pays depuis quelques mois.

Les nouvelles venant de la Hongrie sont d’autant plus dures pour l’Europe que Viktor Orban assume pleinement et ouvertement son opposition à la décision de punir la Russie. Ainsi, dans une déclaration prononcée ce lundi relayée par l’agence de presse Reuters, il a fait savoir que les sanctions contre la Russie se sont retournées contre l’Europe.

« On peut clairement dire, en se basant sur les conséquences de ces sanctions, que les peuples européens sont de plus en plus pauvres et que la Russie ne s’est pas effondrée. Cette arme s’est retournée (contre l’Europe, ndlr). Avec ces sanctions, l’Europe s’est tiré une balle dans le pied », a-t-il martelé.

Sur la question des visas attribués aux citoyens russes, la Hongrie assure qu’elle continuera de laisser les touristes et hommes d’affaires russes entrer sur son sol sans aucun problème. Une décision qui va à l’encontre de celle prise par certains pays de l’Est qui ont fermé leurs portes aux citoyens russes. Parmi eux, figure la Lettonie.




Lire l’article ici (vers la source)>>



Vous aimerez aussi

Alerte terroriste à Moscou : les États-Unis et le Royaume-Uni avaient prévenu

Alerte terroriste à Moscou : les États-Unis et le Royaume-Uni avaient prévenu……

La guerre de l’ONU contre l’Afrique

La guerre de l’ONU contre l’Afrique Lire l’article ici (vers la source)>>

Affaire Yvan Colonna: Le Déni d’Implication Islamiste de Franck Elong Abé

Controverse : Le Déni d’Implication Islamiste dans l’Affaire Franck Elong Abé Dans…

Tension entre le Tchad et le Cameroun : N’Djamena rappelle son ambassadeur

Tension entre le Tchad et le Cameroun : N’Djamena rappelle son ambassadeur…