[ad_1]

Qui va mettre fin à la cupidité des labos qui se sont fait un pognon de dingue lors de la pandémie à Coronavirus?

Cette question se pose au moment où les grands laboratoires pharmaceutiques dont les vaccins ont été les plus vendus pendant la crise sanitaire annoncent une hausse exponentielle des prix de leurs doses de vaccins sans qu’aucun Etat ne puisse s’y opposer. Ainsi, après Pfizer, c’est au tour de Moderna (qui a ramassé 18 milliards de dollars de profits tirés des ventes de ses doses) d’annoncer une hausse du prix de son vaccin qui sera vendu à entre 110 et 130 dollars la dose.

C’est du moins la révélation faite ce 10 janiver par le Wall Street Journal, l’une des sources les plus fiables aux Etats-Unis.  D’après ce média, cette hausse exponentielle s’explique par le fait que le gouvernement américain qui avait subventionné une partie des prix des doses au début de la pandémie a décidé de libéraliser le marché de la vente de doses, laissant ainsi Big Pharma fixer lui-même ses propres prix, ce qui rend les tarifs évidemment plus élevés.



[ad_2]
Source ici



Vous aimerez aussi

Les belligérants au Soudan se rencontrent samedi en Arabie saoudite

Les belligérants au Soudan se rencontrent samedi en Arabie saoudite [ad_1] Lire…

Aux États-Unis, des milliers de femmes victimes de l’industrie cosmétique

Aux États-Unis, des milliers de femmes victimes de l’industrie cosmétique [ad_1] Lire…

L’hémisphère sud rejette les pressions occidentales pour se ranger du côté de la Russie

L’hémisphère sud rejette les pressions occidentales pour se ranger du côté de…

« Qui aurait pensé il y a seulement 15 ans qu’en Occident la prise en charge des enfants, leur salut et leur traitement deviendraient une infraction pénale »

« Qui aurait pensé il y a seulement 15 ans qu’en Occident la…