759
759

Le renforcement du régime d’apartheid israélien et ses conséquences délétères en Palestine occupée

Depuis la fin de l’année 2022, des colons extrémistes sont au pouvoir en Israël, ce qui a des répercussions désastreuses sur la situation en Palestine occupée. Le régime d’apartheid israélien, déjà subi par la population palestinienne, s’est encore renforcé. Le gouvernement israélien actuel affiche clairement son ambition de favoriser l’expansion des colonies israéliennes dans tous les territoires occupés, ce qui constitue une violation flagrante du droit international.

L’impunité des colons et la violence qui en découle : une situation alarmante

La colonisation israélienne en Cisjordanie s’accélère, avec la construction de milliers de nouveaux logements dans les colonies, la légalisation d’avant-postes existants et l’extension des colonies existantes. Cette politique s’accompagne d’une violence croissante de la part des colons, qui commettent régulièrement des attaques contre les communautés palestiniennes vivant à proximité. Les colons bénéficient même de la protection de l’armée israélienne, ce qui renforce le sentiment que cette violence est soutenue par l’État. Cette impunité nourrit le désespoir du côté palestinien et renforce la résistance armée, conduisant à des cycles de violence de plus en plus meurtriers.

L’UE doit passer à l’action et interdire le commerce avec les colonies israéliennes

Face à cette intensification de la colonisation israélienne, l’Union européenne (UE) se retrouve paralysée et ses déclarations d’opposition restent largement insuffisantes. Des avancées minimes ont été réalisées par la Belgique et l’UE en matière de différenciation, mais elles sont loin de répondre à l’urgence de la situation. Pour conserver leur crédibilité sur la scène internationale, l’UE et la Belgique doivent adopter une position plus cohérente et prendre des mesures concrètes.

Bien que l’UE ait condamné à plusieurs reprises la construction des colonies israéliennes et réaffirmé leur illégalité au regard du droit international, cela n’a pas été assorti de sanctions ou de mesures contraignantes. L’UE doit aller au-delà des déclarations et interdire le commerce avec les colonies israéliennes, en excluant ces produits des relations commerciales bilatérales. De nouvelles règles ont été introduites par la Commission européenne pour les importateurs, mais des contrôles douaniers renforcés sont nécessaires pour garantir leur efficacité.

La Belgique a montré une volonté de renforcer sa politique de différenciation vis-à-vis des colonies israéliennes, en renforçant les contrôles douaniers pour les biens en provenance d’Israël. Cependant, davantage d’actions sont nécessaires pour mettre fin au commerce avec les colonies. Plus de 277 000 citoyens européens, dont 20 000 Belges, ont signé une pétition demandant l’interdiction du commerce avec les colonies illégalement installées dans les territoires occupés. Le Parlement européen et la Commission européenne doivent prendre en compte cette demande et agir en conséquence.

L’UE et la Belgique doivent être cohérentes dans leur position et assumer leur responsabilité face à l’entreprise de colonisation israélienne. L’impunité dont bénéficie Israël et le double standard dans le traitement des situations de violation du droit international doivent cesser. L’interdiction du commerce avec les colonies israéliennes est un minimum pour réaffirmer l’engagement en faveur du respect du droit international et des droits humains.

Il est temps que l’UE passe à l’action de manière décisive pour mettre fin à cette situation inacceptable. La Belgique, en tant qu’État membre, a également un rôle à jouer en interdisant le commerce avec les colonies israéliennes et en soutenant activement les mesures nécessaires pour faire respecter le droit international.

L’article complet est disponible ici.

Suivre Vérité révélée

VK | Odysee | Twitter | Telegram

Vous aimerez aussi

La Menace du “Kush” en Afrique : Un Cocktail Dangereuxd’Os Humains et de Produits Chimiques

Le “Kush”, un fléau dans une région d’Afrique : Un Cocktail Dangereux…

Paris 2024 : La piscine olympique, un gouffre financier abyssal à 5 mois des Jeux

Mesdames et Messieurs, accrochez-vous à vos maillots de bain, car nous sommes…

Dérives totalitaires au Sénégal : SAUVER LE JOURNALISTE PAPE ALE NIANG ! (Par l’analyste Sidy Touré)

(Une contribution de l’analyste Sidy Touré, basé aux Etats-Unis) Excellente lecture  La…

5 États de l’UE demandent à Zelensky de négocier la paix

5 États de l’UE demandent à Zelensky de négocier la paix Lire…